Quelle différence entre THC et CBD ?

THC et CBD

Publié le : 10 novembre 20236 mins de lecture

Le THC et le CBD sont tous les deux des composants du chanvre, communément connu sous le nom de « cannabis ». Pour cette simple raison, bon nombre de personnes les confondent tout le temps. Cependant, plusieurs points les différencient. Voici quelques détails qui vous permettront de les reconnaitre facilement.

Une différence par rapport à la définition

À première vue, la nomination de ces deux éléments composant le chanvre constitue une première différence. Le THC signifie Tetrahydrocannabinnol et le CBD fait référence au cannabidiol. C’est leur formule chimique qui fait que ces deux composants du cannabis sont nommés de manière différente malgré leur similarité. Presque partout dans le monde, cependant, les commerçants ne mentionnent pas cette différence. Un produit riche en THC tout un comme un produit contenant uniquement du CBD sont vendus sous le nom de « chanvre » ou de « cannabis ».

La nature de ces produits permet également de faire la différence entre eux. Bien que CBD et THC soient tous les deux issus de la même plante, leur quantité dans chaque plante est différente. En effet, le taux de THC dans une plante de chanvre est très minime par rapport au taux de CBD. Actuellement, il existe même des produits en chanvre dont le taux de THC a été réduit à néant. En France, si un produit à base de cannabis dispose d’un taux de THC élevé, il ne pourra pas être mis en vente. Les commerçants français, lorsqu’ils vendent du « cannabis », font alors référence au CBD et non au THC.

 

Une différence au niveau des effets

Il faut savoir que les composés d’éléments chimiques différents, le CBD et le THC agissent sur des récepteurs différents. Ainsi, les effets qu’ils produisent sur l’organisme ne sont pas les mêmes. Parmi les exemples les plus connus figure l’effet psychotrope du THC. À titre de rappel, c’est l’effet que tout le monde connait sous l’appellation « high ». Agissant surtout sur le récepteur CB2, le THC modifie l’état de conscience de celui qui le consomme. Dans ce cas, le mot juste pour qualifier cette action est la consommation récréative du cannabis.

Le CBD ou cannabidiol est une molécule très différente se démarquant du THC par ses effets apaisants. Si le THC active le système nerveux en effet, le CBD joue le rôle de sédatif. Pour se relaxer ou encore pour soulager des maux, c’est surtout le CBD qui est recommandé. Il s’agit là d’une consommation thérapeutique du cannabis. Il faut savoir qu’en consommant du CBD, les risques d’addiction sont inexistants et les autres risques sont minimes. Justement, ce dernier ne rend pas « stone ».

Les différences de vertus du CBD et du THC

Le THC et le CBD, tout comme les autres cannabinoïdes, sont bénéfiques à condition de savoir l’utiliser. De nos jours, le CBD est plus utilisé que le THC vu les risques minimes auxquels il expose. Toutefois, le THC reste pratique pour guérir en cas de situation extrême. Tel est le cas du cancer. Bien que le produit n’agisse pas directement sur les cellules cancéreuses, il limite les effets secondaires de la chimiothérapie. Ainsi, le patient n’aura ni problème de gout ni d’odorat.

Le THC est également utile dans certaines situations comme la cachexie. À titre de rappel, cet état de maigreur est une conséquence fréquente du SIDA. Le THC joue ainsi un rôle important dans la prise de poids face à ce cas. Il agit à la fois sur l’appétit, mais aussi sur le système immunitaire.

Si le THC est toujours considéré comme une drogue, le CBD ne l’est pas. Ce dernier vise surtout à soulager les maux grâce à ses propriétés. Au départ, les études ont montré que le CBD dispose de vertus antalgiques et anti-inflammatoires.

Actuellement, il est prouvé que le CBD agit également sur le mental. Depuis, il est recommandé aux personnes souffrant d’anxiété ou de dépression. Des médicaments traitants les troubles psychotiques sont aussi conçus avec du CBD. Tel est le cas des traitements accordés aux personnes souffrant de schizophrénie.

 

Une différence en matière d’accès

Il faut savoir que la consommation de THC présente plusieurs risques. La dépendance et la toxicité en sont des exemples. À cause de ces risques, sa consommation est devenue très règlementée. D’ailleurs, en France, les produits en cannabis contenant plus de 0,2 % de THC ne peuvent pas être mis en vente.

Le CBD cependant circule librement, peu importe son taux et la forme qu’il prend. Sous forme de fleur, d’huile essentielle ou encore de capsule, le CBD est accessible à tous. Comme tout produit à base de cannabis, une personne doit avoir atteint l’âge légal qui est de 18 ans avant de pouvoir accéder à un produit au CBD.

Dans les produits au CBD en vente actuellement, rares sont ceux qui disposent d’un taux de THC de 0 %. Selon le pays, le taux de THC autorisé change. En France, ce taux est de 0,2 %. En Suisse et en Chine, ce taux peut aller au-delà de 0,3 %.

Plan du site